AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Des nouilles, comic books et du désordre [Pv.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Duke
What did he just say? O.o
What did he just say? O.o
avatar

Masculin Messages : 675
Date de naissance : 21/07/1993
Age : 25
Date d'inscription : 17/04/2010
Virus : Oméga
Pouvoir: : Lire les rêves
Age : 24 ans

MessageSujet: Des nouilles, comic books et du désordre [Pv.] Sam 17 Juil - 22:59

Des nouilles,
comic books
et du désordre


Privé avec Valérie
& suite à ce sujet [ x ]



    Ainsi dit, ainsi fait.

    Duke avait guidé la fille – dont il savait le prénom entre temps – vers les rues les plus sombres du quartier. Pourtant, elle n’avait pas tiré de tête surprise, bizarre ou étonné. Elle avait dit de ne pas connaître les environs, mais Duke le doutais. Peut-être y avait-il une explication. Peut-être elle vivait ici. Ou bien elle avait vraiment peur, mais ça ne ce voyait pas. Sinon, elle pourrait aussi ne pas être attentive.
    On perd facilement la tête par ici – personnellement, Marmaduke trouvait ça très difficile de ne pas perdre sa concentration dans cette zone. Il y avait bien trop de trucs lugubres qui se passaient. Des actions suspectes qui tiraient l’attention du jeune scénariste. Même aujourd’hui il s’était plusieurs fois arrêté pour fixé une scène banale du coin. Duke n’y pouvait rien. La curiosité était dans sa nature. Il se mêla de ses oignons, vrai, certes il attira l’attention de la personne fixé – même s’il ne a cherchait pas vraiment. C’est pour ça qu’il préférait se balader quand tout le monde dormait. Moins de problèmes, voyez-vous ? (Et ouais… pas tout le monde apprécie qu’on l’observe comme ça).

    Voilà comment de minutes nombreuses se découlèrent.

    Mais toute bonne chose a une fin. Fini la ballade. Duke voyait déjà le grand signe jaune qui donnait un peu de couleur au bâtiment le plus sombre du coin. Des lumières artificiels étaient allumés dans le restaurant, ce qui donnait l’allure « cheap » et « berk » au resto de Taeng Fong. A travers des vitres, on voyait quelques gens se balader. Duke aperçu la silhouette du vieux derrière le comptoir. Le truc chauve qui dépassait, c’était le crane du propriétaire. Taeng Fong. Enfin, il dit qu’il s’appelle comme ça… mais Duke n’avait aucune confiance au petit homme chinois.

    Il espérait que Valérie ne le prendrait pas mal de le voir se rapprocher auprès d’un restaurant qu’elle détestait tant. Ah en parlant de ça ! Il avait oublié de préciser ce détail. Peut-être faut-il le lui dire maintenant, non Duke ? T’en pense quoi ?

    « Ah euh – j’habite là haut. » dit-il en pointant la fenêtre d’en haut du doigt.

    Même vu de dehors son appart avait l’air pourri. Mais qu’est-ce qu’ils faisaient encore ici ? Ah ouais ! Elle veut voir ta BD ! Ta BD ? Laquelle ? Ah ouais mais merde, c’est vrai ça… T’en a quand même quelques-unes, de BD’s, n’est-ce pas, Duke ? Serait-elle intéressée par ta nouvelle collection ? Tu vois de laquelle je parle ? Celui avec le petit garçon. Celle qui bloque tes pensées. Celle pour laquelle tu veux utiliser Valérie comme ta muse.

    Tu vois maintenant ?

    « Tu veux m’accompagner, ou tu attends dehors ? » demanda Duke, pas sûr si elle allait savoir supporter l’odeur des nouilles en bas.

---------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valérie Desrosiers
Thank you Music for being here when no one else was
avatar

Féminin Messages : 90
Date de naissance : 09/06/1995
Age : 23
Date d'inscription : 21/06/2010
Virus : Oméga
Pouvoir: : Balles de lumière - Éclairage
Age : 16 ans

MessageSujet: Re: Des nouilles, comic books et du désordre [Pv.] Dim 18 Juil - 18:29

    Alors, Valérie avait marché avec Duke jusque chez lui, sans porter attention par où ils passaient et où ils allaient exactement. Elle était un peu fatiguée et elle ne faisait que suivre Duke, jusqu'à ce qu'une légère odeur de nouilles vienne s'engouffrer dans son nez comme une gifle. Oh non...

    Si! Ils s'étaient arrêtés devant le restaurant chinois qui avait causé cette perturbation en elle. Et pire encore, Duke avait dit qu'il habitait "là-haut"... Au dessus du restaurant en question. C'est pas vrai... pensa-t-elle avec amertume. Habitant quelques blocs plus loin, Valérie était déjà passée devant ce restaurant qui semblait n'avoir jamais été nettoyé et l'évitait comme la peste depuis ce brutal face-à-face. Mais ce n'était pas les restaurants chinois qui manquaient dans le coin et elle avait prit l'habitude de les ignorer... Mais là? Rentrer dedans? Carrément? Ouf. Respirons. Inspiiire, expiiire...
    Soudain, une pensée étonnante lui frappa l'esprit de plein fouet: Aurait-elle la phobie des restaurants chinois? Ce serait ridicule! Complètement stupide. D'ailleurs, il ne doit même pas y avoir de nom pour ce genre de phobie. Il y a un nom pour la phobie des mots trop longs, - qui se nommait d'ailleurs Hippopotomonstrosesquippedaliophobie. C'était tellement paradoxal que Valérie avait jugé utile de l'apprendre par coeur, étant plus jeune. - peur du nombre 666, c'est-à-dire l'hexakosioihexekontahexaphobie - c'était un mot qui avait beaucoup de classe aux yeux de Valérie, avec tous ses X et ses K - et même la peur de soi-même, la peur des nuages et la peur du sable... Mais elle n'avait jamais entendu parler de la peur des restaurants chinois.

    Oh, de toute façon elle n'avait pas peur des restaurants chinois. Elle détestait juste le goût de leurs plats qui lui rappelaient un très mauvais moment de sa vie.

    « Tu veux m’accompagner, ou tu attends dehors ? »

    Elle émergea de ses réflexions et le regarda quelques secondes sans rien dire avant d'assimiler la question. Puis elle regarda autour d'elle, l'état des rues et surtout les gens qui circulaient sur les trottoirs. Des ivrognes qui n'attendaient pas le soir pour se saoûler, des clochards, des gens louches avec éventuellement une cigarette aux lèvres... Même chez elle, elle prenait soin de ne pas attendre dehors avant de rentrer. Elle regarda donc alternativement la rue et le restaurant chinois, et préféra affronter les nouilles totalement innoffensives qui l'attendaient à l'intérieur.

    « Heu... Je préférerais t'accompagner... Ça te dérangerait pas?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke
What did he just say? O.o
What did he just say? O.o
avatar

Masculin Messages : 675
Date de naissance : 21/07/1993
Age : 25
Date d'inscription : 17/04/2010
Virus : Oméga
Pouvoir: : Lire les rêves
Age : 24 ans

MessageSujet: Re: Des nouilles, comic books et du désordre [Pv.] Sam 24 Juil - 22:12


    [ HJ : Désolé de la réponse tardive >A< Ah et j'ai changé de code couleur pour Duke, parce que si y'a plus que nous deux qui parlent, ça devient moins organisé. C'est du Darkred. ]


    ***


    « Heu... Je préférerais t'accompagner... Ça te dérangerait pas? »

    * Nan. Moi ça ne me dérange pas. Mais toi par contre... * pensa-t-il en avançant. Il ne se rappelait pas vraiment de l’état de son appart ce matin. Mais en songeant à la semaine dernière, il eut des frissons sur place. Ca ne devrait pas être très propre…

    « J’voudrais juste te prévenir, » lui-avertit Duke, « Que mon appart risque de ne pas être le paradis. »

    Sur ces mots, il entra dans le restaurant. Quelques têtes se retournèrent. Des clients moitié endormis, reniflant l’odeur de leurs riz sauté. La lumière des lampes LED rendaient Duke somnolent. Pourtant, il venait de se levé. Un petit homme chauve s’approchait de lui en le lançant des regards surpris. Une fine barbe blanche couvrait son menton – un vrai chinois, aurait dit un enfant. Il boitait légèrement en se rapprochant – quand soudain un sourire (affreux si je puis-je dire) affichait les quatre, cinq dents restantes dans la bouche du vieille homme. Sa main tremblante agrippa le bras du scénariste.

    « Pas place pour deux. » dit-il avec un accent bizarre. « Plus d’appaltement. »

    Etonné, Duke tourna sa tête vers l’objet que fixait le vieux Taeng Fong.

    « Ah ! Elle. » dit-il en voyant que ‘l’objet’ indiquait Valérie, « Non, non. Elle vient juste euh… visiter. »

    « Le vieux Taeng Fong sait tout. »

    Ouais mais nan. Justement. Le vieux Taeng Fong ne sait rien. Il ne sait pas qu’il y a un oméga qu’habite au dessus de son restaurant. Ni qu’il passe les nuits dans le bâtiment, entrain d’écrire des flashs d’inspiration sur ses bras. Ni que son restaurant est rarement visité - pas parce que : « Ils n’ont pas encole découvelt leul cœul chinois, » - mais parce que tout le monde sait que l’hygiène pu ici. Il ne sait pas non plus que le jeune homme devant lui sait ce qu’il désire le plus au monde.

    Car, vous voyez, quand on a toujours les mêmes gens autour de soit en ayant un pouvoir tel le sien, ça devient presque impossible d’ignorer les fils rouges d’informations qui sont automatiquement envoyé vers un cerveau. Duke… disons qu’il était plutôt mal barré en habitant dans un appartement. D’en haut, la fausse blonde l’inspirait à dessiner des hommes violents, d’en bas, ces personnages aimaient toujours les nouilles. Le jour où son héros se mettra à la conquête de manger la meilleure nouille du monde – c’est décidé. Il déménage.

    Mais en attendant, tout ce qu’il savait faire, était ignoré le rêve irréalisable du vieille homme en chuchotant que : « Je suis un peu occupé, mais je viendrais manger en bas demain soir, si vous voulez. » après quoi Taeng Fong secoua la main du scénariste (signe d’un deal), et le laissa monter.

    Pas trop tôt.

    Les escaliers grinchaient, et les murs étaient dégelasses. Le fait d’avoir dû passer par la cuisine pour monter, ne calmait sûrement pas sa compagne aux-phobies-de-restaurants-chinois. Duke marchait vite, en essayant d’arriver près de sa porte le plus vite possible. Ce fut plutôt facile, grâce à la sagesse qu’avait Marmaduke à ne pas toucher les balustrades (pourris) et d’éviter certaines marches.
    Enfin, une porte verte signé « 1 » en métal rouillé surgit dans un petit hall. La porte d’entré de son appartement. Dans la pochette de devant de son sac à dos, Duke retira ses clés, et les incéra dans la serrure. Un clique plus tard et il était chez lui.

    OMG !

    C’quoi cet enfer ?!

---------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valérie Desrosiers
Thank you Music for being here when no one else was
avatar

Féminin Messages : 90
Date de naissance : 09/06/1995
Age : 23
Date d'inscription : 21/06/2010
Virus : Oméga
Pouvoir: : Balles de lumière - Éclairage
Age : 16 ans

MessageSujet: Re: Des nouilles, comic books et du désordre [Pv.] Sam 24 Juil - 23:24

(HJ: Pas de problème. =D)

« J’voudrais juste te prévenir, que mon appart risque de ne pas être le paradis. »

Son esprit se brouilla un instant, réfléchit quelques secondes à ce qu'il venait de lui dire et lui emboîta le pas à l'intérieur du restaurant, ou une intense odeur de nouilles l'assaillit. Avec un haut-le-coeur, elle jeta un coup d'oeil aux gens attablés qui avaient l'air de gens qui viennent de se réveiller un lundi matin, malgré l'heure tardive. En apnée, elle suivit Duke au milieu du restaurant au moment ou un vieux chinois lui attrapait le bras et Valérie eut la vision fugitive d'une araignée lente et méthodique qui aggripait sa proie, avec l'intention de la déguster plus tard dans la journée. Voyant son regard rivé sur elle et ses quelques dents restantes découvertes dans un hideux sourire, elle recula d'un pas et se demanda si elle n'aurait pas mieux fait d'attendre dehors.

Elle les regarda échanger quelques mots, à l'écart, en regardant autour d'elle. L'état des lieux était véritablement repoussant. En fait, pour tout dire, le resto était carrément dégueulasse. Visiblement, le vieux chinois - qui s'avéra être le patron du restaurant - ne nettoyait pas les tables entre les clients et le sol ne semblait jamais avoir été lavé. Derrière le comptoir, au fond de la pièce, on pouvait aperçevoir une "cuisine" qui n'était pas plus propre que le reste. Sur le feu, une grande marmite fermée et plus loin, un wok reposait, vide et sale, sur le plan de travail à côté de l'évier rempli de vaisselle. Les lampes mettaient en relief toutes les saletés collées un peu partout mais les clients, sous les yeux desquels s'étiraient de long cernes, ne semblaient pas s'en formaliser, se contentant de manger leur riz bon marché qui devait avoir un goût infect. Il n'y avait donc pas d'employés pour s'occuper de l'hygiène du restaurant?

Duke et le chinois se serrèrent la main pour une raison que Valérie ignorait et Duke se dirigea vers les cuisines, au fond desquelles se trouvaient des escaliers qu'il emprunta pour monter à l'étage. Valérie traversa les cuisines au pas de course, évitant du regard les fourneaux brûlants et les casserolles carbonisées qui s'étalaient sur le plan de travail.
Elle suivit le jeune homme dans l'escalier et s'accrocha brièvement à la rampe qui semblait imprégnée du gras de l'atmosphère, comme si l'huile de cuisson s'y était collé, avant de retirer sa main avec une exclamation de dégoût ("Eeeurk") et de se l'essuyer sur le bas de son jeans. Une fois sur le premier palier, - qui était en fait une sorte de hall - elle aperçut la porte de l'appartement de Duke et le rejoignit sur le seuil sans porter attention à la peinture écaillée du petit hall.

Valérie le regarda sortir une clé de son sac, la tourner dans la serrure et pousser la porte. De l'autre côté régnait un désordre à peu près semblable à celui qui s'attardait dans la cuisine... Maintenant, elle comprenait ce qu'il avait voulu dire quand il l'avait prévenue que son appartement n'était pas le paradis et elle eut un petit sourire. C'était la première fois qu'elle voyait l'appartement d'un gars célibataire et elle savait qu'ils avaient la réputation de ressembler cruellement à une chambre d'adolescent, mais elle ne pensait pas que c'était le bordel à ce point là...
« Tu voudrais peut-être que j'attende ici? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke
What did he just say? O.o
What did he just say? O.o
avatar

Masculin Messages : 675
Date de naissance : 21/07/1993
Age : 25
Date d'inscription : 17/04/2010
Virus : Oméga
Pouvoir: : Lire les rêves
Age : 24 ans

MessageSujet: Re: Des nouilles, comic books et du désordre [Pv.] Mer 28 Juil - 13:08

    « Tu voudrais peut-être que j'attende ici? » demanda-t-elle (logiquement).

    A vrai dire, ce n’était pas une mauvaise idée. Duke par contre, ne répondit pas. Il entra en ramassant des vieux CDs et les jetaient sur le divan près de la fenêtre. Un vieux truc ramassé de la rue. Mais il faisait son boulot, donc Duke ne se plaignait pas. En passant à côté du lit, il s’arrêta. Sa main gauche agrippait le dessous du lit (parce que sa main droite était remplie de bols du resto en bas – tous salle bien évidemment). Avec un geste tactile, il lança le lit en hauteur. L’objet retombait dans un trou pré-crée dans le mur, et le lit avait disparu. Voilà un quart du chaos camouflé.
    Droit devant la porte d’entré se trouvait un grand bureau, remplis de sketch, papier, taille crayons, crayons-mêmes, gommes, et tout ce qu’on espère trouver sur l’endroit de travail d’un scénariste. Les brouillons en boules qui étaient tombé à côté de la corbeille étaient le seul désordre que puisse remarquer Marmaduke. Son bureau était un désordre organisé, trouvait-il. Il ouvrit la fenêtre au dessus du bureau et remercie les dieux que la cuisine ne se trouvait pas en dessous de son coin stratégique de dessin. Une raison pour avoir choisi ce coin, était l’odeur de l’air pure. (Et donc pas de nouilles). Les nouilles, ça déconcentrait. Et ça donnait faim aussi… Bon d’accord, l’idée-même d’habiter au dessus d’un restaurant chinois le donnait souvent l’excuse ultime pour prendre une pause bouffe, mais l’odeur était terrible.

    Enfin.

    Duke fut disparaître les quelques paires de chaussettes qui trainait par là avec un coup de pied agile, avant de déposé sa vaisselle sur une petite table à côté du bureau. En se retournant vers Valérie, il souri son sourire ouais-je-sais-c’est-horrible-Désolé.

    « Je suppose que tu veux voir mon dernier projet ? » demanda-t-il, « Ou… enfin… tu veux voir quoi ? »

    Il fouillait dans ses tiroirs et la bibliothèque à gauche du bureau en rangeant un peu les Marvels à leur places d’origines. Ses BD’s à lui étaient sur le planché de dessous. Il avait que trois séries, dont une de fini (6 BD’s), une de courante (5 BD’s) et sa nouvelle dont les sketches n’étaient pas encore complètement terminer. Il dû y avoir au moins 5 centimètres de poussière sur ses propres BD’s, tellement qu’il les négligeait. Duke avait l’une de ces idées qu’un scénariste/auteur ne relisait pas ses propres œuvres. Ca ferait narcissique et… il les avait déjà trop vus.

---------------------------------------



Dernière édition par Duke le Mer 8 Sep - 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valérie Desrosiers
Thank you Music for being here when no one else was
avatar

Féminin Messages : 90
Date de naissance : 09/06/1995
Age : 23
Date d'inscription : 21/06/2010
Virus : Oméga
Pouvoir: : Balles de lumière - Éclairage
Age : 16 ans

MessageSujet: Re: Des nouilles, comic books et du désordre [Pv.] Mer 8 Sep - 4:42

(Je suis de retour! 8D Désolée c'est un peu court mais je manque un peu d'inspi et de temps... ^^')

Valérie jeta un vague coup d'oeil à l'intérieur alors que Duke rangeait rapidement et superficiellement ce qui traînait. En un instant, plusieurs bols de pâtes chinoises vides et sales s'étaient empilés dans sa main et elle fut un peu surprise lorsqu'il lança le lit dans le mur. (Son âme d'enfant l'aurait fait retirer le lit du mur et le relançer plusieurs fois si elle avait pu, rien que pour s'amuser. Beaucoup de choses amusaient Valérie comme une gamine de 5 ans, mais elle le vivait plutôt bien.) Puis, la majorité des objets disparates qui traînaient au sol disparurent comme par magie et alors, Val supposa qu'elle pouvait rentrer sans trop de risques de gêner Duke ou de trébucher sur un bol de nouilles vide.

Elle s'avança de quelques pas dans l'appartement et lança un regard circulaire sur la pièce. L'appartement en lui même n'était pas si terrible et elle l'aurait même qualifié de "Confortable" si il n'y avait pas cette odeur de nouille qui collait à l'air ambiant comme une sangsue à la jambe d'un baigneur imprudent. Avec une légère grimaçe, elle tenta d'oublier l'odeur et se tourna vers Duke qui fouillait dans les étagères près de son bureau sur lequel s'empilaient des BD's en tout genre, des croquis, des crayons et des feuilles. Là encore, elle eut un sourire amusé en le voyant essayer d'y mettre de l'ordre.

« Je suppose que tu veux voir mon dernier projet ? Ou… enfin… tu veux voir quoi ? »

Excellente question. Que voulait-elle voir, exactement? Ses dernières BD's? Ses plus vieilles? Toutes? Seulement quelques unes? Accepterait-il de tout prendre avec lui? Elle trouvait intéressant de tout avoir sous le nez et aurait aimé prendre le temps de les regarder au complet, en détails, mais elle n'était pas sûre de trop vouloir s'attarder au dessus du restaurant, bien qu'elle commençait à s'habituer à l'odeur.

« Est-ce qu'on pourrait tout emporter et aller chez moi? J'ai un peu de mal avec le resto, en dessous. C'est abominable comme odeur, je sais pas comment tu fais... »

Après quoi elle afficha un sourire gêné et regarda le bureau en désordre avec intêret.



Dernière édition par Valérie Desrosiers le Mer 8 Sep - 4:44, édité 1 fois (Raison : Corrections)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke
What did he just say? O.o
What did he just say? O.o
avatar

Masculin Messages : 675
Date de naissance : 21/07/1993
Age : 25
Date d'inscription : 17/04/2010
Virus : Oméga
Pouvoir: : Lire les rêves
Age : 24 ans

MessageSujet: Re: Des nouilles, comic books et du désordre [Pv.] Mer 8 Sep - 16:41

[ HJ : WOUHOU ! >w< Et ne t'en fais pas. C'est la rentrée, donc le temps a du mal ici aussi 8D ]


Elle entra, examinant les alentours, ignorant l’être du scénariste plutôt gêné. Comment avait-il osé emmener quelqu’un vers son appart dans un tel état ? Il se le demandait encore. Enfin. Rien de grave, la seule chose qui semblait gêné son invitée était l’odeur qui circulait dans tous les coins du bâtiment. Riz sauté. Porc laqué. Nouilles au soja. Crevettes sucré. Craquelins chinois.

« Est-ce qu'on pourrait tout emporter et aller chez moi? J'ai un peu de mal avec le resto, en dessous. C'est abominable comme odeur, je sais pas comment tu fais... »

Il sourit gentiment en hochant la tête.

« On s’y habitue. Et avec mon pauvre salaire, je suis déjà content d’avoir trouvé quelque chose avec un toit ! » fit-il, « Je connais des gens moins gâté que moi. »

Et c’était vrai.

Il en avait vu du malheur par ici. Marmaduke était pas du genre à se faire des soucies au rapport d’autres gens ou d’inconnus, mais il avait souvent froncé les sourcils en voyant quelqu’un dormir devant le restaurant. Même en état de pluie ou de neige ! Pas qu’il avait déjà invité un des pauvres bonhommes à passer une nuit sur son canapé (il ne faut jamais faire confiance aux étrangers, n’est-ce pas ?), mais il avait souvent hésité à les inviter à se réchauffer chez lui. Bien sûr, il y avait toujours des excuses qui lui en arrêtaient. (Pense rationnellement !). Mais l’hésitation était une torture.

« M’enfin. Si tu veux tous les voir, je suppose que je n’aie aucun droit de dire non, comme c’est moi qui t’ai invité, n’est-ce pas ? » dit-il, toujours en souriant. « Attend que je les prenne. Je crois qu’il y en a encore deux ou trois dans l’autre armoire… »

Il fit demi-tour immédiatement, marchant vers le salon qu’était aussi sa chambre et sa salle à manger. Collé au mur de droite (avec la tapisserie des années 60) se trouvait l’armoire qu’il avait visualisé y’a quelques secondes. Du deuxième tiroir, il sortie deux BDs. Moins de poussière, mais quand même oublié. Il ramassa un sac à dos qu’il trouvait par terre, et enfila les deux BDs dedans en retournant vers son bureau pour prendre le reste des ses œuvres. Il en était pas particulièrement fière, mais était impatient de les montrer à Valérie tout de même, pour une raison dont il ignorait la cause. Enfin préparé, il se retourna une dernière fois vers la fille.

« Alors… à moi de te suivre, je suppose ? »

---------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valérie Desrosiers
Thank you Music for being here when no one else was
avatar

Féminin Messages : 90
Date de naissance : 09/06/1995
Age : 23
Date d'inscription : 21/06/2010
Virus : Oméga
Pouvoir: : Balles de lumière - Éclairage
Age : 16 ans

MessageSujet: Re: Des nouilles, comic books et du désordre [Pv.] Jeu 9 Sep - 1:08

(Bon, j'ouvre un sujet chez Valérie ou on fait aller simple au centre de décontamination? XD J'ai dit ça comme ça dans l'autre topic mais ça peut-être une façon simple et efficace d'intégrer l'Event 2 dans l'histoire. 8D)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke
What did he just say? O.o
What did he just say? O.o
avatar

Masculin Messages : 675
Date de naissance : 21/07/1993
Age : 25
Date d'inscription : 17/04/2010
Virus : Oméga
Pouvoir: : Lire les rêves
Age : 24 ans

MessageSujet: Re: Des nouilles, comic books et du désordre [Pv.] Jeu 9 Sep - 21:07

[ HJ : On passe directement dans le centre, nan? Tu expliqueras un peu ce qu'il s'est passé entre temps ? 8D ]

---------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valérie Desrosiers
Thank you Music for being here when no one else was
avatar

Féminin Messages : 90
Date de naissance : 09/06/1995
Age : 23
Date d'inscription : 21/06/2010
Virus : Oméga
Pouvoir: : Balles de lumière - Éclairage
Age : 16 ans

MessageSujet: Re: Des nouilles, comic books et du désordre [Pv.] Ven 10 Sep - 1:31

[ HJ: Okay, c'est fait. =) ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des nouilles, comic books et du désordre [Pv.]

Revenir en haut Aller en bas

Des nouilles, comic books et du désordre [Pv.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Town. :: Disreputable districts. :: > Immeubles. :: Taeng Fong Restaurant Chinois (et appartements).-
News
15/02-Un sondage sur la taille des avatars est mit en ligne, votez ;) | Voir le sujet |
21/02- Voter ça rapporte ! | Voir le sujet |
Rps libres
1.
2.
3.
4.
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Fantastique - autres