TEARS OF CATS.



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

TEARS OF CATS.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Abe.
> Fondatrice & Admine. The sardine (?) was sick.
> Fondatrice & Admine.  The sardine (?) was sick.
avatar

Féminin Messages : 973
Date de naissance : 31/12/1996
Age : 20
Date d'inscription : 02/12/2009
Virus : Omicron.
Pouvoir: : Donner son énergie vitale.
Age : 18 ans.

MessageSujet: TEARS OF CATS. Ven 5 Fév - 19:50



    Cliquez sur l'image pour accéder au forum.

    » SYNOPSIS.
    ---------------------------------------------
    TEARS OF CATS - MOYEN AGE
    ---------------------------------------------

    Des hommes armés de fourches et de torches courraient dans les ruelles sombres d’un village, les cloches de l’église retentissaient alors, les chaumières s’allumaient sur leur passage. Les cris s’élevaient du groupe qui ne formait a présent plus qu’une seule et unique masse hurlante et compacte bientôt rejointe par quelques retardataires. La course des hommes les guida aux frontières de la ville, au milieu des champs, en bordure de forêt, puis soudain tous s’immobilisèrent. Leurs pupilles agitées par la peur et la haine fixaient une maison en chaume, qu’aucune lumière n’éclairait. Puis l’homme qui semblait être le leader de la masse, ordonna d’un signe de tête à deux autres hommes de se détacher du groupe. Alors la foule gronda, agitant ses fourches alors que les deux hommes enfonçaient la porte de la bâtisse. La porte s’écroula, les cris redoublèrent d’intensité alors que les hommes y pénétrèrent.

    Les deux paires d’yeux scrutèrent l’obscurité un bref instant, puis le premier renversa d’un revers de main des pots amassés sur une étagère. Le deuxième renversa une table et son unique chaise avant de s’immobiliser à nouveau, silence. L’homme blond recula d’un pas puis s’en suivit un feulement atroce et un second quand le deuxième homme envoya voler d’un coup de botte le félin noir sous l’armoire de la pièce. Il renversa l’armoire, récupérant l’animal inconscient par la peau du coup avant de se retourner vers son compagnon:

    «- Je pense que le prêtre voudra qu’on l’égorge et qu’on le brûle. Amène-le lui ! »

    Il lui lança le corps, se préparant à fouiller à nouveau la maisonnette, mais soudainement un cri, humain cette fois le fit se retourner. C’est alors qu’il vit une femme aux longs cheveux roux s’agripper au cou de l’homme blond, enfonçant ses ongles dans sa gorge, tentant de l’étrangler.

    «- La sorcière ! Attrapez-là ! » Hurla-t-il, en agrippant la croix qu’il portait autour de son cou.

    Cela ne fut pas très long pour que d’autres hommes débarquent, immobilisant la femme, lui ligotant les poignets avant de la traîner vers l’extérieur. Au milieu du champs, juste en bordure de la forêt, un poteau de bois avait été planté, à son pied avait été amassé un monticule de bois. La foule redoublait d’hurlements, créant un couloir humain jusqu'à au poteau, crachant, menaçant de coups de fourche la jeune femme qui tentait de se débarrasser de ses chaînes. C’est ainsi qu’elle fut solidement attachée.

    L’homme blond qui avait pénétré dans la chaumière arriva en titubant en direction du prêtre, s’écroulant a ses pieds, lui tendant le corps du félin, le suppliant de le purifier. Le chat noir fut jeté aux pieds de la femme après avoir été égorgé, lui arrachant un cri d’horreur alors que ses larmes ne cessaient de couler le long de son visage. On ordonna alors de mettre le feu et la foule se précipita, tous, a l’exception d’une personne. Une personne demeurait de marbre, enveloppé dans une cape, son visage a demi masqué par un capuchon. On ne put voir d’elle que quelques larmes roulées le long de son visage, puis elle disparut furtivement dans la forêt, lançant un dernier regard à la «sorcière».

    Alors que les torches s’approchaient du bois, un grondement secoua la forêt, faisant se lever tous les regards. Un feulement, plusieurs à présent. On savait que cela venait de la forêt et pourtant elle demeurait impassible et noire, alors que les feulements et grondements persistaient. La foule recula de quelques pas, alors que la voix aiguë du prêtre s’élevait:

    «- Il faut vaincre le mal qui nous … »

    Il n’eut pas le temps de finir sa phrase, qu’un félin lui tomba sur le visage, ses griffes labourant la chair, faisant jaillir le sang. L’homme tomba à terre, aveugle, tapotant autour de lui, gémissant, le visage ensanglanté et déchiqueté. Plusieurs félins s’extirpèrent des bois, le poil hérissé, se dressant aux côtés d’une chatte au pelage gris/bleu, leur meneuse.

    Ce qui se passa alors ?! Les chats se défendirent du mieux qu’ils purent mais ils furent très vite brûlés, des larmes s’échappant de leur prunelles ambrées. Cette évènement donna son nom a cette ville, qui avec le temps se transforma en une grande mégalopole: Tears Of Cats. Pendant de nombreuse années les gens traquèrent et massacrèrent les chats, si bien qu’au vingtième siècle, à l’heure où je vous parle, il n’en reste plus. Ou tout du moins c’est ce que pas mal de gens pensent …

    » CONCEPT.

    Explication de la synopsis:La synopsis est sous forme d’histoire, donc elle n’est pas très clair car je n’explique pas la relation entre la sorcière, la personne a la cape, le chat noir et les autres chats.

    Au moyen âge, la foret abritait des chats sauvages, formait 4 clans, aux noms qui furent très vite oublié. Chacun était dirigé par un meneur, l’étoile du clan. Et chaque clan avait la même hiérarchie instauré depuis le début des temps: Il y a un chef (le meneur qui possède 9 vies), un lieutenant (le félin sensé succédé au chef a sa mort), les guerriers (chats adultes), les reines (guerrière enceinte ou en allaitement), les anciens (anciens guerrier) les apprentis (des chatons âgées de plus de 6 lunes), les chatons (chatons de moins de six lunes) et la guérisseuse.

    La guérisseuse était la seule a pouvoir se transformé provisoirement en bipède et vivait à proximité du camp et de la ville. [Dans notre synopsis, c’est elle la sorcière] Elle prenait avec elle un apprenti guérisseur qui était sensé lui succédé [Le chat noir]. Chaque clan avait sa guérisseuse, mais certain clan préférait gardé leur guérisseuse dans leur camp [La personne a la cape]. Ensuite le clan [Les autres chats] voulu sauver leur guérisseuse et se fut ainsi que le massacre des chats commença. Voyant cela arrivé les trois clans restant ce sont réuni et ont prit une décision, prendre eux aussi une apparence humaine et vivre parmis les humains pour survivre.


    » EN GROS.

    Après plusieurs chutes, voici le retour tant attendu de Tears of Cats.
    Un type de LCDG amélioré. Forum rpg. Voici pour la troisième fois le retour de TOC. Un forum tout beau tout nouveau, oublions le passé. Un nouveau thème de Shade qui à eu l'idée de reconstruire le forum encouragée par de nombreuse personnes fidéles. Tout les sujets sont partis à la benne à ordure.
    Forum envoutant, avec des rps fantastiques et des membres géniaux.
    Nos membres ont posté un total de 1988 messages
    Nous avons 110 membres enregistrés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-omega-x.forumactif.com/index.htm

TEARS OF CATS.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Blabla & Co. :: Floodatorium. :: Pub.-
News
15/02-Un sondage sur la taille des avatars est mit en ligne, votez ;) | Voir le sujet |
21/02- Voter ça rapporte ! | Voir le sujet |
Rps libres
1.
2.
3.
4.
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit